Conseil des Gestionnaires des Réseaux de Bruxelles

Méthodologie de travailimage13

  • L’activité principale de l’ASBL repose dans les « contacts journaliers entre techniciens du terrains » pour la coordination de leurs travaux en domaine public, en vue d’optimiser la gestion des réseaux de conduites et câbles souterrains et l’utilisation du domaine public.
     
  • Outre ces activités quotidiennes, l’ASBL initie également un certain nombre de projets, choisis en fonction de leur:
    • nature: se rapporter à l’usage ou à l’exécution des travaux relatifs aux conduites souterraines en domaine public
    • impact: concerner l’ensemble des membres de l’ASBL ou tout au moins plusieurs d’entre eux
    • importance stratégique: négocier des accords avec les Autorités politiques ou administratives, les Gestionnaires de voirie, ... : défendre les intérêts et coordonner les actions des membres lors de projets de grands chantiers de voirie; développer et promouvoir l’utilisation de plateformes web de communication ; ...
       
  • La méthodologie de travail utilise consiste à créer des « groupes de travail ad hoc »:
    • Les groupes de travail sont composés d’ingénieurs ou techniciens des diverses sociétés concernées, spécialistes du domaine étudié et présidés par le Président de l’ASBL (le plus généralement) ou un des membres du groupe de travail
    • Les décisions, du ressort du CA, sont basées sur les propositions et recommandations émises par le groupe de travail, dans un souci de répondre à l’intérêt général et d’obtenir un consensus de tous les membres.
      • Elles sont publiées par le Président qui diffuse l’information à tous les membres pour mise en application et veille au bon respect des décisions prises
         
  • Les « actions concrètes » se déclinent en 5 axes principaux:
    • Etude des extensions ou renouvellement des réseaux
      • Consultation de tous les membres et désignation d’un impétrant « pilote » pour présentation de « dossiers communs et coordonnés » auprès de gestionnaires de voirie, en application de l‘ordonnance chantiers.
    • Exécution des chantiers de pose de conduites
      • Dans tous les cas où la possibilité existe, exécution des travaux en « tranchée commune », selon une procédure et une répartition des frais « prédéfinies ».
    • Grands chantiers de voirie et d’infrastructure
      • Participation « coordonnée » aux réunions relatives aux grands chantiers de voirie, tant avec les bureaux et ingénieurs chargés de l’étude des projets, que sur le terrain avec les entrepreneurs et ingénieurs en charge de l’exécution des travaux.
    • Etablissement de documents de référence communs, notamment en matière de:
      • Procédures de travail, codes de bonne pratique et respect des règles de l’art en matière de travaux
      • Recommandations à l’intention des gestionnaires de voirie et conventions conclues avec ces derniers
      • Mémorandums et propositions aux autorités politiques
    • Développement et promotion de l’utilisation des technologies Internet
      • Développement de plateformes d’échanges d’information et de mise à disposition d’une information « intégrée » et « digitalisée » à l’usage des tiers pour tout ce qui concerne l’exécution de chantiers et de travaux en voirie.